Velocidade Online

Mundial - 24 Horas de Le Mans

MUNDIAL - SPORT PROTOTIPOS - TDS TERMINA EM 2º

Terça, 17 Abril 2018 07:40 | Actualizado em Quinta, 19 Julho 2018 09:28

TDS Racing termine 2e aux 4 Heures du Castellet ELMS

INSTA MP 0326

All Photos ©Clément Marin

Le Castellet, le 16 avril 2018

Une belle entrée en matière et beaucoup de travail effectué

Engagée sur la Super Saison FIA WEC et trois courses de l'European Le Mans Series, l'écurie TDS Racing était présente sur le circuit varois depuis jeudi 5 avril, participant au Prologue WEC, puis aux essais de lancement de saison ELMS. Après 4 jours d'essais intensifs donc, lors desquels les pilotes François Perrodo, Loïc Duval et Matthieu Vaxivière ont travaillé avant tout sur les réglages de la voiture, le team était fin prêt pour sa première course de la saison 2018.

Partie de la première ligne grâce au deuxième meilleur chrono signé par Matthieu Vaxivière en qualification samedi, l'ORECA07 #33 termine les 4 Heures du Castellet sur la deuxième marche du podium, mais ce ne fut pas une course de tout repos...

CP1200px MP 0134

François Perrodo prenait le départ encadré par des pilotes chevronnés tels que Memo Rojas (Gold IDEC Sport), Nicolas Lapierre (Platinium Dragonspeed) ou encore Norma Nato (Gold Racing Engineering) ou Pierre Ragues (Silver Duqueine Engineering)... Pas évident pour notre pilote Bronze qui était, de plus, victime d'une touchette dans le troisième virage. Qu'a cela ne tienne, François tenait la barre, maintenait la voiture en piste et trouvait un rythme qui lui correspondait malgré la perte d'une dizaine de place au classement général. Il effectuait un double relais de qualité et ramenait la voiture à bon port. Loïc Duval prenait le volant après une quarantaine de tours en 13e position. Durant les 40 tours suivants, Loïc reprenait des places au fur et à mesure de l'avancement de la course. Si le Safety Car déployé à cause d'un accident nécessitant la remise en état des rails de sécurité, apportait un peu de répit à Loïc, ce dernier était tout de même parvenu à replacer la TDS Racing #33 à la 7e place avant de la remettre entre les mains de Matthieu Vaxivière en P5.

CP1200px MP 0310

Le Limougeaud, motivé pour se rapprocher le plus près possible du podium, donnait alors tout ce qu'il pouvait, et ce ne fut pas sans déplaire au team. À 30 minutes de la fin de la course, il plaçait TDS Racing sur le podium (P3), en signant tour après tour, les meilleurs chronos de la voiture (jusqu'au tout dernier tour). C'est enfin sur la deuxième marche du podium que sont montés les trois Français, pour conclure la première course de la saison. Un résultat très satisfaisant pour l'équipe en vue de son prochain rendez-vous en Belgique début mai, pour la première manche de la Super Saison FIA WEC 2018/2019, les Total 6 Hours of Spa-Francorchamps.

CP-francois180413 MP 8407

François Perrodo FRA (Pilote Bronze) prenait le départ (presque) pour première fois en LMP2 : "Cette course était franchement une épreuve de préparation et de mise en jambes. Et à la vue de ce que j'ai expérimenté ici, je me rends compte que c'était vraiment la bonne décision. D'abord, je prenais le départ au milieu de pilotes beaucoup plus expérimentés que moi, ensuite, j'ai été touché par un concurrent, mais surtout, j'ai mal maitrisé mon premier passage dans la courbe de Signes, où je sors trop large et perds encore beaucoup de places. Donc oui, départ compliqué, mais cela fait partie des choses qu'il me faut encore travailler. Ensuite je suis parvenu à garder mon rythme, et Loïc et Matthieu ont vraiment fait un très beau travail pour remonter. C'est super d'être sur la deuxième marche du podium, mais il nous faut garder la tête froide, nous avions commencé de la même manière en WEC l'année dernière et nous savons qu'il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Les courses WEC et ELMS sont assez différentes au niveau du trafic. C'est très dense en ELMS, mais nous (les LMP2) sommes les plus rapides, il n'en reste pas moins que ce championnat est très très relevé et je crois même que la gestion du trafic est encore plus dure qu'en WEC car il y a beaucoup de voitures et notamment des LMP3. En WEC on inverse la donne, les LMP1 sont bien plus rapides que nous, et la gestion est donc très différente. Je suis ravi d'entamer notre saison de la sorte et je remercie Loïc et Matthieu pour leur super job. Rendez-vous à Spa donc pour la première course WEC, et avec tout le travail que nous avons effectué ici depuis 10 jours, ajouté au résultat d'aujourd'hui en course, j'ai hâte de mettre la voiture en piste en WEC."

CPloic MP 9455

Loïc Duval FRA (Pilote Platinium) : "Cette Première était une expérience très positive. Nous avons toujours des points à améliorer, mais François par exemple a fait un travail pas facile du tout. Prendre le départ entouré de pilotes Gold ou Platinium n'est vraiment pas chose aisée et il s'est très bien débrouillé. Pendant mon relais, j'ai réussi à ramener la voiture en 5e position, un peu aidé par le Safety Car c'est vrai, même si je me suis retrouvé en fin de peloton des LMP2. Redoubler tout le monde n'était pas simple, mais la voiture se comportait très bien et Matthieu a terminé le job pour aller gagner encore des places. Je trouve que c'est un très bon début pour l'équipe et nous allons continuer à travailler car on aspire toujours à mieux et la concurrence est vraiment élevée. Le plus important en endurance est de ne pas commettre d'erreur, et nous n'en avons pas commis ce week-end. Il faut continuer dans ce sens."

CPmatt MP 6712

Matthieu Vaxivière FRA (Pilote Gold) : "En effet, ce résultat est très bon et il rappelle notre première course en WEC l'année dernière, mais justement, il ne faut pas en faire trop. Nous avons fait du bon travail depuis dix jours, nous avons un peu été aidés par le Safety Car en course, mais nous savons aussi que nous avons encore des choses à améliorer comme les changements de pilotes ou les ravitaillements. Cela dit, nous sommes très contents de finir deuxième sur 19 voitures LMP2 avec un vrai "gentleman driver" qui fait du très bon travail."

Xavier Combet Team Manager : "Ce qu'il faut retenir, c'est avant tout le bon travail de préparation qui a été effectué par tout le monde cet hiver, que ce soient les pilotes, les ingénieurs, les mécanos, et cela est très positif. Il nous faut bien sûr rester concentrés sur tout ce qu'il reste à faire, nous n'en sommes qu'à la première course de la saison. Cela dit, nous avons tous beaucoup travaillé ici au Castellet, et si nous avons accumulé beaucoup d'informations sur la voiture, nous avons aussi accumulé de la fatigue en commençant tôt le matin et terminant tard le soir. Le bon résultat d'aujourd'hui est donc aussi une belle récompense pour toute l'équipe. L'énergie et l'enthousiasme déployées par François - qui je le rappelle est un pilote Bronze - dans tout le travail qu'il fait, continuera à porter ses fruits, c'est certain. Nous travaillons évidemment en vue des 24 Heures du Mans pour être mieux affutés cette année, et tout ce que nous emmagasinons en ELMS ne peut que nous servir et nous aider à être mieux préparés et donc à tenter d'obtenir de meilleurs résultats. En 2017 nous apprenions à nous connaitre, en 2018 nous nous connaissons très bien et avançons mieux ensemble. Nous sommes déterminés et très impatients de rouler à Spa dans trois semaines."


Facebook
Facebook
Visitas
Visitantes em linha
contador gratuito de visitas Total de visitas
Contacte-nos