Velocidade Online

Mundial - Sport Protótipos

WEC 2018 - SILVERSTONE

Terça, 28 Agosto 2018 09:15 | Actualizado em Domingo, 20 Outubro 2019 08:06

TDS Racing 7e aux 6 Heures de Silverstone WEC

Des performances mal récompensées

cp02118006 FG00493

All Photos ©Clément Marin

Silverstone, Royaume Uni, le 19 août 2018

Ce week-end britannique pour la troisième manche du Championnat du Monde d'Endurance WEC, allait apporter aux hommes de Xavier Combet et Jacques Morello un plein d'émotions garanti. En effet, avec deux voitures engagées dans les deux championnats WEC et ELMS, c'était une organisation compliquée et pourtant efficace. La joie prenait le dessus avec la victoire samedi de l'Oreca07 #26 du G-Drive Racing à l'occasion des 4 Heures de Silverstone ELMS, mais la déception était plus forte encore dimanche lors des 6 Heures de Silverstone WEC à cause d'un problème mécanique (suspension avant cassée) sur l'Oreca07 #28 du TDS Racing, alors que la voiture était en tête de la catégorie LMP2. Elle termine 7e en ayant démontré de magnifiques performances, pourtant bien mal récompensées.

6 Heures de Silverstone WEC
Avec des chronos entre la P1 et P3 tout au long des trois séances d'essais libres et une qualification en P4, François Perrodo, Loïc Duval et Matthieu Vaxivière s'étaient offert un très bon rythme sur le circuit de Silverstone, qui comporte 18 virages, mesure 5,891 km et qui vient d'être totalement re-surfacé. Un porte-moyeu a cependant eu raison de leurs efforts, mais le team n'a pas baissé les bras pour autant, puisqu'il a décidé de se servir de la fin de la course pour effectuer une séance d'essais grandeur nature.

Une nouvelle fois, François était le premier au volant de la #28. Partant de la 4e place des LMP2, il réalisait un bon premier relais de 21 tours dans un peloton envahi de pilotes pro, avant de remettre l'Oreca07 aux mains de Matthieu Vaxivière en P6. Durant ses 43 tours de piste, le Limougeaud établissait le tour le plus rapide en course des LMP2 (1:47:381) et plaçait la voiture sur le podium provisoire en P3. François reprenait le volant au 64e tour, pour compléter une vingtaine de boucles avant de remettre la voiture à Loïc Duval, toujours en P3. À la mi-course, Loïc était parvenu à placer la #28 en tête des LMP2 avant de se voir contraint de rentrer aux stands avec un porte-moyeu avant gauche cassé. 18 minutes plus tard et après un travail incroyable des mécaniciens, Loïc reprenait la piste en P7, tous les espoirs de podium s'étaient envolés. Au 138e tour, à à peine une heure de la fin, François reprenait le volant pour profiter du circuit et réaliser lors de cette dernière heure, des essais en vue de la suite du championnat en complétant des temps au tour proches de ceux des pilotes semi-pro. À 20 mn de la fin, Matthieu à son tour, reprenait le volant pour travailler encore sur des réglages. Il menait finalement la #28 sous le drapeau à damier des 6 Heures de Silverstone WEC.

FP1 - 32 Tours - P1 - 1’46’’122
FP2 - 42 Tours - P3 - 1’45’’818
FP3 - 26 Tours - P1 - 1'44''247
Qualification - P4 - 1'47''048 [Matthieu : 1'45''479 + François 1’48’’618]
Course - P7 - Meilleur tour LMP2 en course 1'47''381 (Matthieu Vaxivière)

cp02118006 10959
cp02118006 13582
cp02118006 11814
***
francois02118006 10616

François Perrodo FRA (Pilote Bronze) : "J'ai pris le départ et suis parvenu à faire de bons premiers tours, ensuite c'était un peu plus compliqué, j'ai rendu la voiture à Matthieu en P6 après une vingtaine de tours. Par contre lors de mon deuxième relais après le double relais de Matthieu qui avait placé la voiture sur le podium provisoire (P3), je me sentais mieux. Je n'avais plus le stress du départ, la voiture se comportait très bien, très rapide, très performante. Pierre Thiriet était derrière moi et j'ai réussi à le contenir durant tout mon relais, je suis plutôt content d'avoir pu tenir face à un tel pilote. C'était un chouette moment pour moi. J'ai aussi eu un peu de chance avec le Full Course Yellow au bon moment. Ensuite, quand Loïc prend le volant, nous y croyions vraiment car à la mi-course nous avions pris la tête, mais pour le coup la chance nous a lâchés, puisque la mécanique en a décidé autrement."

loic02118006 12617

Loïc Duval FRA (Pilote Platinium) : "Tout allait pour le mieux. Depuis le début du week-end la voiture était très performante, François est parvenu à éviter les embuches au départ, quand Matthieu est monté dans la voiture, il a là encore confirmé la performance de la voiture. Nous avons aussi un peu de chance avec le Full Course Yellow, la crevaison de la Jacky Chang devant nous... bref, tout allait dans le bon sens pour nous. Quand j'ai repris le volant après François qui avait fait son cota de pilotage, il ne tenait plus qu'à nous deux, Matthieu et moi de mener la voiture au bout, alors qu'on pointait en tête de la catégorie. Malheureusement nous avons eu un problème technique, un porte moyeu cassé, et là toutes nos chances de podium étaient perdues. Nous avons passé onze tours dans le garage, nos mécanos ont fait un super travail et je les remercie vraiment, mais le podium était devenu hors de portée. Nous avons le meilleur tour en course, les meilleures moyennes, meilleurs secteurs... mais la chance n'a pas été avec nous. On reviendra plus forts la prochaine fois."

matt02118006 10715

Matthieu Vaxivière FRA (Pilote Gold) : "La fin n'est pas joyeuse, mais il faut faire ressortir le positif de ce week-end. Nous avions vraiment une super voiture, François a pris un très bon départ, même si par la suite il a eu un peu de mal à garder le rythme, alors qu'il était au top durant son deuxième relais. J'ai pris le volant après son premier relais, et nous avons pu remonter en troisième position, qu'il a su maintenir. Avec Loïc nous avons pris la tête de la course, et sur le papier c'était gagné... mais on ne sait jamais ce qui peut arriver. Là c'est mécanique et c'est une grosse déception, car la victoire était possible, et nous l'attendons depuis longtemps... C'est toujours un peu dur à avaler quand on est en tête, car je pense franchement que nous méritions le podium, et même la victoire. Mais il faut garder le positif et viser cette victoire lors de la prochaine manche à Fuji."


Facebook
Facebook
Visitas
Visitantes em linha
contador gratuito de visitas Total de visitas
Contacte-nos