Velocidade Online

Mundial - Sport Protótipos

MUNDIAL - ELMS - ORECA

Terça, 16 Abril 2019 09:30 | Actualizado em Sábado, 16 Novembro 2019 08:43

 DÉLÉGATION ORECA AUX 4 HEURES DU CASTELLET
G-Drive Racing, tenant du titre en ELMS, débute sa saison 2019 de la plus belle des manières avec une pole position décrochée par Norman Nato avec un meilleur tour en 1'40"052 ! La première ligne sera complétée par la Oreca 07 n°28 d'IDEC Sport pilotée par Paul Loup Chatin. À l'issue de cette séance de qualifications relevée, sept châssis Oreca 07 sont présents dans le Top 10.
 
 
Dans quel état d’esprit ORECA Technology aborde la saison 2019 de l’European Le Mans Series ?
Anthony Megevand, Responsable Compétition Client - ORECA : « Avec la volonté de défendre les titres décrochés ces deux dernières saisons. Le plateau est d’un très haut niveau ; la grille LM P2 réunit à la fois quantité et qualité, les qualifications l’ont confirmé. Il faut donc se montrer humble. Faire aussi bien que les 4 victoires et 5 poles de l’an dernier n’est pas une mission facile mais nous épaulerons les équipes tout au long de la saison avec cet objectif en tête. Il faut constamment se remettre en question pour optimiser la compréhension de nos autos et peaufiner les moindres détails qui feront la différence. »
Comment se compose la délégation ORECA ?
« C’est un mix de plusieurs profils et c’est ce qui est sympa. Il y a des Teams présents depuis plusieurs années, tels que G-Drive Racing, DragonSpeed et Graff. Certaines structures entament leur deuxième saison avec la ORECA 07 et elles veulent donc concrétiser, comme Idec ou Duqueine. Il y a des nouveaux venus, à l’image de High Class Racing qui change de constructeur, ou des arrivants du LMP3, à l’instar de Cool Racing, RLR Msport ou BHK Motorsport : ce sont des équipes que l’on va accompagner dans leurs premiers pas. Enfin, Algarve Pro Racing passe à deux voitures. Nous apprécions cette diversité des Teams, dans leur parcours et leur nationalité : ce sont autant d’aventures différentes à construire et à vivre ensemble. »
Quels sont les moments attendus de cette nouvelle saison ?
Anthony Megevand, Responsable Compétition Client - ORECA : « La saison IMSA a déjà commencé, la super saison WEC a repris, mais nous attendons tous le lancement de cette « Coupe d’Europe de l’Endurance ». L’ELMS est un Championnat auquel on est attaché. Il y a toujours des moments assez fort en émotions et on se demande un peu ce que l’édition 2019 nous réserve. Nous essayons de préparer les choses aussi bien que possible, tout en sachant qu’on ne peut pas tout anticiper. Le coup d’envoi est toujours particulier, d’autant qu’ORECA évolue à domicile au Castellet. Tous les protos ORECA sont nés ici, mais paradoxalement ce n’est pas forcément le circuit qui nous réussit le plus. Barcelone est un rendez-vous que nous avons noté aussi car nous y retournerons pour la première fois depuis… très longtemps et que la course se déroulera de nuit. Monza, c’est le temple de la vitesse et la dernière manche avant Le Mans. Silverstone, ce sera la reprise et le super meeting avec le WEC. Spa… c’est Spa avec son raidillon et sa météo capricieuse. Et Portimao, la finale. Chaque round a son histoire et c’est ce qui fait la beauté du Championnat ! »
Comment jugez-vous les premiers essais et qualifications ?
« Nous sommes heureux de voir une première ligne composée de deux châssis ORECA, avec l’Aurus 01/G-Drive Racing et la ORECA 07/Idec Sport, et deux Français talentueux avec Norman Nato et Paul-Loup Chatin. La séance a été très disputée jusque dans les derniers instants, c’est passionnant à suivre, et le niveau attendu est bien au rendez-vous. La course sera intéressante, avec des équipages au profil différent, des manufacturiers pneus différents, et donc des stratégies différentes. Certains de nos concurrents sont proches, donc il faudra faire un sans-faute pour gagner cette première manche. »
 
Facebook
Facebook
Visitas
Visitantes em linha
contador gratuito de visitas Total de visitas
Contacte-nos